Conseil

Investir dans l'immobilier neuf et réduire ses impôts

Investir dans l'immobilier neuf et réduire ses impôts

Investir dans un bien immobilier neuf, c’est faire le choix de nombreux avantages, en termes de sécurité et de confort, mais aussi en termes financiers. Divers dispositifs ont en effet été mis en place pour encourager le secteur de la construction mais aussi celui de la location. Parmi eux, des déductions fiscales intéressantes.

Louer un logement neuf avec la loi Pinel

La loi Pinel a été mise en place en 2014 pour les propriétaires de logements neufs s’engageant à louer leur bien immobilier durant six à douze ans. Ce dispositif remplace la défiscalisation Duflot et permet de bénéficier d’une déduction fiscale pouvant atteindre 12, 18 ou 21% du prix de revient du logement (dans la limite d’un montant de 3 000 000 euros) selon la durée de la location. Cette déduction peut ainsi atteindre au total quelque 63 000 euros.

Pour en bénéficier, le logement neuf doit être éco-performant (respect de la norme RT 2012 qui remplace la BBC), être situé dans une zone éligible et respecter les plafonds de loyer fixés en fonction des ressources, de la composition du foyer du locataire et de la géolocalisation du bien.

Notez que la loi Pinel permet la location à ses ascendants ou descendants, ce que ne permettait pas le dispositif Duflot.

Pour savoir si vous êtes éligibles à la défiscalisation Pinel et estimer votre déduction d’impôts, utilisez notre simulateur Loi Pinel ou contactez l’équipe de Faubourg Immobilier.

Investir dans une résidence neuve de services

Vous souhaitez acheter un logement dans une résidence neuve de services afin de le louer ? Deux possibilités s’offrent alors à vous.

La loi Censi-Bouvard

Ce dispositif permet de bénéficier d’une déduction d’impôts pouvant atteindre 11% d’un investissement maximal de 300 000 euros, soit quelque 33 000 euros sur 9 ans et 3666 euros par an. Il concerne les résidences neuves de services louées en meublé (résidences pour seniors, EHPAD, résidences étudiantes, résidences de tourisme classées…).

La loi Censi-Bouvard permet en outre de récupérer la TVA.

Le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP)

Le principal avantage de ce type d’investissement réside dans son mode d’imposition. La location meublée est soumise au régime des BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) et non à celui des revenus fonciers comme la location nue.

L’investisseur LMNP bénéfice également de la possibilité de déduire ses frais d’acquisition afin de réduire l’imposition sur les revenus locatifs.

Le déficit foncier

Acheter un bien et le louer engendre des impôts supplémentaires sur les revenus. Mais il est possible de les réduire substantiellement en créant un déficit foncier. Il s’agit d’imputer aux loyers que vous percevez vos diverses charges liées au bien loué (intérêts d'emprunts, travaux de rénovation et d’entretien, taxe foncière, et frais d'agence ou frais de gestion). Si ces charges sont supérieures à vos revenus fonciers, vous pourrez l’imputer à votre revenu global dans la limite de 10 700 euros par an.

immobilier neuf loi pinel censi bouvard

Ces articles pourront aussi vous intéresser

Actualité loi pinel 2017
le 23 janvier 2017

De belles économies encore possibles en 2017 avec la loi Pinel

Pour le plus grand bonheur des investisseurs, le projet de loi de fina...

Conseil statut LMNP

Le statut LMNP

Le statut de loueur de meublé non professionnel existe depuis de nombr...

Conseil investissement locatif censi bouvard

L'investissement Locatif Meublé en Censi-Bouvard

La loi Censi-Bouvard a été mise en place pour encourager l’investissem...