Actualité

27 mai 2017

Un début d’année sur les chapeaux de roue pour l’immobilier neuf

Un début d’année sur les chapeaux de roue pour l’immobilier neuf

Ce début d’année 2017 a été marqué par la campagne présidentielle, les incertitudes allant de pair avec une telle période ainsi qu’une légère hausse des taux de crédit, qui demeurent malgré tout très bas. Pourtant les premiers mois de 2017 se sont avérés fort fructueux pour l’immobilier neuf.

Les demandes de logements neufs explosent

Si l’on considérait l’année 2016 comme celle du logement neuf , c’est que l’on ignorait encore que 2017 serait encore plus florissante pour le marché de l’immobilier neuf.

Voilà en effet 7 ans que les promoteurs ne s’étaient pas félicités de devoir faire face à une aussi forte demande de logements neufs. Ce fut le cas au cours des 4 premiers mois de l’année 2017. Une enquête menée par l’Insee indique en effet que « le solde correspondant aux mises en chantier de logements destinés à la location rebondit fortement ».

Nombreux sont en outre les promoteurs dont le nombre de logements invendus a eu tendance à diminuer durant les premiers mois de l’année. On note également une augmentation de l’apport personnel des acquéreurs de biens immobiliers neufs.

Immobilier neuf : quelle tendance pour la fin de l’année ?

Reste à savoir si cette tendance se confirmera durant les mois à venir. Il n’y a, a priori, pas de raison pour les promoteurs et futurs acquéreurs d’un logement neuf.

Les taux de crédit immobilier ont certes quelque peu grimpé depuis novembre 2016, mais ils demeurent très intéressants et devraient donc toujours encourager les candidats à l’accession à la propriété. On ne devrait en outre pas noter de changement notable en matière d’aide, fiscale notamment.

L’immobilier neuf avec Emmanuel Macron

Car bien qu’il ne la tienne pas particulièrement en amour, notre nouveau président de la République Emmanuel Macron n’entend tout du moins pas supprimer dans les mois à venir la loi Pinel. Ce dispositif visant à encourager l’investissement locatif dans l’immobilier neuf et permettant de réaliser d’importantes économies grâce à une réduction fiscale, restera en place au moins jusqu’à la fin de l’année.

Emmanuel Macron évoquait dans son programme sa volonté de tester l’efficacité de ce dispositif avant de statuer sur son sort. Une chose est sûre, cependant, c’est que le président veut en finir avec l’objectif des 500 000 logements neufs par an et concentrer les efforts de constructions sur les zones très tendues telles que l’Ile-de-France et la région PACA.

Ces articles pourront aussi vous intéresser

Actualité loi pinel 2017
le 23 janvier 2017

De belles économies encore possibles en 2017 avec la loi Pinel

Pour le plus grand bonheur des investisseurs, le projet de loi de fina...

Actualité image
le 13 février 2017

2016, l'année du logement neuf !

Encouragés par les différents dispositifs mis en place par l’Etat comm...